Lire, de près de loin. Close vs Distant Reading, Universidade do Porto, Universidade de Coimbra, 2011

By | 2020-06-01T20:08:34+00:00 November, 2011|Categories: Conferences|

Lire, de près de loin. Close vs Distant Reading

Universidade do Porto, Universidade de Coimbra

22 septembre – 23 septembre 2011

Au coeur des problématiques qui ont été à la source de la constitution de notre groupe de recherche LEA ! s’est posée
la question du ‘comment lire’ à l’époque de la globalisation. À l’heure où les travaux d’Éric Auerbach suscitent un regain d’intérêt, où l’on réédite les Mythologies de Roland Barthes, où l’on étend la notion de style à des phénomènes sociaux et où les acquis de l’histoire du livre sont incontestables, l’actualité critique semble particulièrement riche en occasions de débat autour de la ‘bonne distance’ de la lecture : doit-on lire de près ? de loin ?
Notre tradition philologique européenne nous porte vers une lecture centrée sur le texte (des Microlectures de Jean-Pierre Richard à la Rhétorique de la Lecture de Michel Charles, des approches formalistes aux différentes herméneutiques…).
Or, dans le sillage de la sociologie de la littérature et avec le désir de s’ouvrir à des savoirs scientifiques jugés plus « légitimes » (la géographie, la statistique, la biologie) les « conjectures » de Franco Moretti contestent la validité de ces approches et militent pour une plus grande objectivité d’études littéraires qui seraient moins attentives aux textes qu’à leur cartographie.
Ces journées ont pour but de s’interroger sur la compatibilité ou l’incompatibilité de ces postures théoriques et
sur leurs conséquences méthodologiques aussi bien au niveau de l’histoire littéraire et de la littérature comparée qu’à celui de la lecture et du travail de traduction.

 

Programme