La lecture comme expérience de vie

By | 2019-04-24T06:45:25+00:00 November, 2016|Categories: Conferences|

La lecture comme expérience de vie 

Le groupe de recherche Connexion française de la Faculté des Lettres de l’Université catholique Pázmány Péter, en collaboration avec le groupe LEA ‒ Lire en Europe Aujourd’hui, organise un symposium les 9, 10 mai 2016 en Hongrie, à Budapest (1 place Mikszáth Kálmán, bâtiment Sophianum, 1088 Budapest).

Pablo Picasso, La Lecture, 1934

La thématique de cette rencontre s’inscrit dans le prolongement naturel des recherches menées depuis plusieurs années par les deux équipes. A l’occasion de ce symposium, les organisateurs invitent les chercheurs, les enseignants et les étudiants intéressés par la lecture à réfléchir sur les problématiques du texte comme image, sur la présence de l’image et du visuel dans le texte, sur leurs possibles interprétations, ainsi que sur la lisibilité des images et sur la lecture des textes en rapport direct avec la perception sensible, bref sur la lecture comme expérience de vie. Et cela d’après des perspectives d’analyse à la fois historique et contemporaine, scientifique et esthétique.

En effet, la lecture comme expérience de vie enrichit la personnalité, contribue au  développement de compétences psychosensorielles chez l’individu et l’aide à déterminer son identité. De même, les compétences acquises grâce à la lecture animent la vie sociale de tout un chacun, dans le monde du travail, dans la vie intime, etc.

Lors de ce colloque, nous convoquerons l’esthétique, la philosophie, la sociologie de la lecture ainsi que la psychologie et les études (historique, théorique, critique) littéraires, ceci afin de proposer des analyses sur les stratégies d’interprétation et méthodes de lecture (philologiques, génétiques, thématiques, structuralistes, « déconstructionnelles », « deep reading », « close reading », « hyper reading », etc.). A travers la cartographie de ces stratégies se dessineront des points de contact pertinents sur les thèmes du rapport entre le texte et son lecteur, du texte littéraire et de la perception corporelle, du texte et de l’espace-temps, du texte et du visuel, de la théorie de la fiction, de la narratologie, des mondes possibles textuels, des espaces réels et fictifs, des realia culturelles, ainsi que de la relation de la langue avec l’identité. La lecture comme expérience de vie, exercice apparemment passif et solitaire, jette un pont entre le passé et l’avenir dans la mesure où elle nous donne la possibilité de dialoguer et de vivre au présent avec des êtres absents et des mondes disparus qui finissent par nous relier à l’avenir tout en nous procurant une parcelle d’éternité.

Les organisateurs souhaitent des interventions en français et en hongrois dont les auteurs sont désireux de savoir comment ces stratégies de lecture sans cesse redéfinies, ces problèmes posés toujours sous une nouvelle forme, ainsi que ces questions plurielles peuvent être utiles pour nos travaux sur les textes et de quelle manière elles déterminent notre vision actuelle sur la littérature.

Anikó Ádám & Anikó Radvánszky

https://btk.ppke.hu/karunkrol/intezetek-tanszekek/romanisztikai-intezet/francia-tanszek/hirek/la-lecture-comme-experience-de-vie-az-olvasas-mint-elettapasztalat

https://www.facebook.com/franciakapcsolatkutatocsoport/?fref=ts

La lecture comme expérience de vie

Programme du colloque

Lundi 9 mai 2016

Sophianum, salle

UCPP, Budapest, 1088, place Mikszáth Kálmán, 1

9:00 – Ouverture du colloque (salle 205)

Máté Botos, vice-doyen pour les RI de la Faculté des Lettres, UCPP

Anikó Ádám & Anikó Radvánszky, UCPP, Lettres, Connexion française

9:30-11:30 – Séances plénières (salle 205)

Présidence : Michel Pierssens (Université de Montréal, LEA, Canada)

9:30-10:10 – Franc Schuerewegen (Université d’Anvers, LEA, Belgique)

On lit quoi ? Réflexions sur l’objet

10:10-10:50 – François Soulages (Université de la Sorbonne Paris 8, RETINA.International, France)

Vivre, livre, libre, lire

10:50-11:30 – Maria de Jesus Cabral (Université de Lisbonne, LEA, Portugal) &

Marie-France Mamzer, (Université Paris Descartes, France)

Lire, cette pratique. Un Laboratoire littéraire pour l’éthique médicale

11:30-12:00 – Pause de café

12:00-13:00 – Section 1 (salle 205)

Présidence : Franc Schuerewegen

12:00-12:30 – Alain Trouvé (Université de Reims, CRIMEL, LEA, France)

De la littérature à la vie : croisements intersubjectifs et arrière-textuels

12:30-13:00 – Thierry Laurent (Université de la Sorbonne Paris 4)

Œuvres transgressives et réactions du lectorat dans le roman français contemporain

13:00-14:30 – Déjeuner

Bistro Musicum Budapest, 1088. Múzeum utca 7.

14:30-16:00 – Section 2 (salle  205)

Présidence : Maria de Jesus Cabral

14:30-15:00 – Veronica Ciantelli (Centre Georg Simmel, Ehess-CNRS, France)

« Lire ce qui n’a jamais été écrit » : perception et lecture chez Walter Benjamin

15:00-15:30 – Anca Călin (Université Dunărea de Jos de Galaţi, Roumanie)

Le lecteur-écrivain, un homme dans le monde : sur le rapport entre le texte et son lecteur à partir de le Maurice Blanchot

15:30-16:00 – Timea Gyimesi (Université de Szeged, Hongrie)

Attention, lecture ! Deleuze et la critique clinique

16:00-16 :30 – Pause de café

16:30-18:00 – Section 3 (salle 205)

Présidence : François Soulages

16:30-17:00 – Dumitra Baron (Université Lucian Blaga  de Sibiu, Roumanie)

« Vivre comme on lit » – Cioran et la bibliothèque vécue

17:00-17:30 – Agnieszka Kukuryk (Université Pédagogique de Cracovie, Pologne)

La « peinture parlée » – Peintures de Victor Segalen

17:30-18:00 – Gilles Picarel (Université de la Sorbonne, Paris 8, France)

Transmédialité texte/image & extériorité

&

20:00 ‒ Dîner d’honneur

Almárium Bisztró, Budapest, 1085 Horánszky u. 5.

La lecture comme expérience de vie

Programme du colloque

Mardi 10 mai 2016

Sophianum, salle

UCPP, Budapest, 1088, Mikszáth Kálmán tér 1.

9:30-11:00 – Section 1 (salle 205)

Présidence : Alain Trouvé

9:30-10:00 – Claude Perez (Université Aix-Marseille, LEA, France)

L’expérience de la Terreur

10:00-10:30 – Máté Botos (Université catholique Pázmány Péter, Connexion française, Hongrie)

Art de l’évasion

10:30-11:00 – Alina Bako (Université Lucian Blaga, Sibiu, Roumanie)

Les émotions enfermées et confisquées – une maladie de la littérature ?

11:00-11:30 – Pause de café

11:30-13:00 – Section 2 (salle 205)

Présidence : Dumitra Baron

11:30-12:00 – Zsuzsa Simonffy (Université de Pécs, Hongrie)

Lecture et image à la lumière de l’écriture de soi

12:00-12:30 – Dreve Roxana-Ema (Université Babes-Bolyai, Cluj-Napoca, Roumanie)

Poisson d’or de J.M.G. Le Clézio ou pour une lecture fractale de l’enfance

12:30-13:00 – Dragos-Zoltan Bako (Université Lucian Blaga, Sibiu, Roumanie)

La lecture et l’autobiographie implicite des journalistes

13:00-14:30 – Déjeuner

Bistro Musicum Budapest, 1088. Múzeum utca 7.

14:30-16:00 – Section 3 (salle 205)

Présidence : Claude Perez

14:30-15:00 – Éva Martonyi (Université catholique Pázmány Péter, Hongrie)

Une expérience de vie à travers la  lecture  de Sophocle dans l’œuvre d’Henry Bauchau

15:00-15:30 – Vincent Metzger (Université de Créteil, RETINA.International, France)

Image, texte, lecteur, l’exemple de Henri Michaux

15:30-16:00 – Anikó Ádám (Université catholique Pázmány Péter, Connexion française, Hongrie)

Que voit-on quand on lit ?

16 :00-16 :30 ‒ Pause de café

16 :30-17 :30 – Section 4 (salle 205)

Présidence : Anikó Ádám

16:00-16:30 – Isabelle Dumas (Paris 3-Sorbonne Nouvelle, France / Université de Montréal, Canada)

La critique thématique comme lecture et écriture de l’humain

16:30-17:00 ‒ Mahdia Benguesmia (Université de Batna, Algérie)

La lecture obtuse des textes pourrait-elle réhabiliter / raccommoder nos mondes déchirés ?

17:00-17:30 ‒  Fabrice Nowak (Université Paris-Sorbonne, France)

Des études littéraires coupées de la vie : à qui profite le crime ?

&

18:00 ‒ Clôture du colloque (salle 205)

Anikó Ádám & Anikó Radvánszky