Emmanuelle Pelard 2018-11-14T12:31:49+00:00

Profil

Profile

Le statut de ce compte utilisateur est Approuvé·e

Cet utilisateur n'a encore ajouté aucune information à son profil.

Bio

Emmanuelle Pelard est chercheuse et enseignante en littérature, en humanités numériques et en sémiotique à l’Institut d’Études Romanes, Médias et Arts de l’Université du Luxembourg ainsi que directrice de la mobilité internationale pour le Bachelor en Cultures Européennes, mention Études françaises. Docteure de l’Université de Montréal (Canada) et de l’Université Paris-Sorbonne (Paris IV, France) en littératures de langue française, elle a ensuite effectué un postdoctorat sur la littérature numérique à l’Université du Québec à Montréal. Depuis plusieurs années, elle poursuit des recherches dans le champ des humanités numériques. Elle a par ailleurs enseigné la littérature et la linguistique dans plusieurs universités canadiennes et est l’auteure d’une vingtaine de publications scientifiques.

Plus d'informations

- Humanités numériques
- Littérature numérique
- Littérature et arts visuels (études texte-image)
- Sémiotique
- Poésie francophone (poésie moderne et contemporaine, poésie visuelle)

- Directrice de la mobilité internationale (Bachelor en Cultures Européennes – Études françaises), Université du Luxembourg
- Responsable du projet Sémiopédia (projet numérique)

LIVRES ET DIRECTION D’OUVRAGES
Pelard, E., La poésie en jeu : le verbe et l’algorithme en partage dans l’écriture numérique, Sigilla, Liège, Presses Universitaires de Liège, à paraître.
- Colas-Blaise, M., Pelard, E., Tore, G.M., La question du « re- ». Au-delà de la répétition et de la reproduction, Paris, Éditions Mimésis, 2019.
- Guilet, A., Pelard, E. (dir.), Poétiques et esthétiques numériques tactiles : littérature et arts, Cahiers du NT2, Université du Québec à Montréal, n° 8, 2016.
ARTICLES SCIENTIFIQUES (SELECTION)
- Pelard, E., « Habiter l’espace numérique “ en lisant, en écrivant ” : faire œuvre avec les pratiques littéraires en réseau », Habiter, Revue interdisciplinaire À l’épreuve, n°5, 2019.
-Pelard, E., « Toucher dans l’intouchable : l’hapticité de l’image dans le nanoart », La communication à l’épreuve du geste numérique (dir.) Basso Fossali, P., Colas-Blaise, M., Dondero, M. G., Monticelli, D., Revue MEI, « Médiation Et Information », n°47, 2019.
- Pelard, E., « Poésies numériques tactiles : toucher les signes par la “main de l’œil”, manipuler la matière à l’écran », Littératures expérimentales. Écrire, créer, performer à l’ère numérique (dir.) Nachtergael, N., Revue Itinéraires : Littérature, Textes, Cultures, (2017-3) 2018.
- Pelard, E., « La photographie en réponse à l’utopie de l’écriture : le logoneige de Christian Dotremont », La littérature au prisme de la photographie, Textyles, Revue des lettres belges de langue française, n°43 (2013).
- Pelard, E., « Fantasmes graphiques au péril du sens : le logogramme de Christian Dotremont, l’idéogramme imaginaire d’Henri Michaux », La poésie, « au défaut des langues », Elseneur, Revue annuelle de littérature, Presses Universitaires de Caen, n°27 (2012).
- Pelard, E., « Iconolecture, tactilecture : la réinvention du lire dans le livre-objet de Roland Giguère », À belles mains, Livre surréaliste-livre d’artiste, Mélusine XXXII, Cahiers du Centre de Recherche sur le surréalisme, Université Sorbonne Nouvelle-CNRS, Lausanne, L’Age d’Homme, 2012.