Riccardo Campi 2018-11-14T12:31:49+00:00

Profil

Profile

Le statut de ce compte utilisateur est Approuvé·e

Cet utilisateur n'a encore ajouté aucune information à son profil.

Bio

Riccardo Campi (Bologna, 1965) a fait ses études de philosophie à l’Université de Bologna. Il a été boursier au Département de philosophie (Section d’esthétique) de la même Université, d’où son intérêt durable pour les questions théoriques touchant à l’art et à la littérature. Depuis 1994, il s’est adonné à la traduction, en particulier de textes classiques français (Voltaire, Montesquieu, Vauvenargues, Duclos, Fontenelle...). De 2006 à 2014, en qualité de chargé de cours, il a enseigné la « Poétique et Rhétorique », l’« Esthétique » et, depuis 2010, la « Littérature française » dans le Département de Langues et Littératures étrangères (Bologna). Depuis 2017, il est maître de conférence en littérature française dans le même département.

Plus d'informations

Théorie de la littérature
Poétique du réalisme
Allégorie et modernité littéraire

Maître de conférences en Littérature française du XVIIe, XVIIIe et XIXe siècle à l'Université de Bologna.

Riccardo CAMPI. Il fango e l’oro. Parigi da Voltaire a Breton. Roma, Carocci, 2017, pp. 118.
Riccardo CAMPI. Traduction (en collaboration avec D. Felice) de Voltaire. Dizionario filosofico integrale. Milano, Bompiani, 2013, pp. LXXV-3082.
Riccardo CAMPI. Samuel Beckett. Nel buio che illumina la mente. Napoli, Liguori, 2009, pp. 96.
Riccardo CAMPI. Invenzione e oblio. Indagini sulla tradizione letteraria. Milano, Medusa, 2005, pp. 142.
Riccardo CAMPI. «Origine e paradosso. Osservazioni sulla dialettica» et «Il metodo tra Benjamin e Foucault», in AA. VV., Mimesis, origine, allegoria, Firenze, Alinea, 2002, pp. 31-120.
Riccardo CAMPI. Le conchiglie di Voltaire, Firenze, Alinea, 2001, pp. 306.